À quoi sert le sommeil ?

Nous le savons peut-être déjà : l’importance du sommeil pour notre forme au quotidien et plus généralement sur la santé est indéniable. En quoi le sommeil est-il si important sur notre santé ? À quel degré ? Beaucoup d’utilisateurs se sont posés ces questions, voici les réponses !

Importance du sommeil pour la santé : un avantage évolutif

Dormir aurait d’abord rempli une fonction primordiale sur notre santé.

En effet, il donnait un avantage évolutif certain aux animaux qui étaient capables de dormir. Les chercheurs pensent que d’autres fonctions, dites « opportunistes » se sont ensuite greffées sur cette fonction primaire.

importance sommeil santé
L’importance du sommeil sur l’immunité

Nos premières connaissances sur l’importance du sommeil sur la santé sont assez simples. Elles viennent de l’observation des conséquences de la privation de sommeil sur la santé. Une des premières fonctions découvertes est son rôle crucial dans l’immunité. C’est quelque chose que vous avez forcément déjà expérimenté.

Lorsque vous dormez trop peu, vous risquez davantage de tomber malade.

Une étude scientifique l’a montré en exposant des humains sains à un rhinovirus (responsable de la rhinopharyngite, le bon vieux rhume). Ceux qui ont dormi moins de 5–6 heures la nuit suivante ont été plus nombreux à “attraper un rhume” que ceux qui ont fait une bonne nuit de sommeil. Encore une bonne raison de vous mettre au lit tôt dès les premiers chatouillements dans la gorge !

Un test de vaccination contre l’hépatite B a montré des résultats encore plus frappants. Les sujets n’ayant pas assez dormi ont produit des quantité d’anticorps plus faibles, mettant même en doute l’efficacité de leur immunisation. À ce sujet, vous pouvez d’ailleurs consulter notre article concernant le temps de sommeil dont vous avez besoin.

Le rôle des cytokines sur notre santé

Inversement, un simple rhume carabiné augmentera significativement votre sensation de somnolence et une grosse grippe vous clouera au lit. Inutile de résister à ce besoin accru de sommeil ou de culpabiliser, vous n’y pouvez rien.

Les cytokines, ces molécules secrétées par votre système immunitaire pour combattre l’envahisseur viral ou bactérien, agissent comme des somnifères. Elles vont provoquer une augmentation de votre sommeil lent, donc pas de sommeil paradoxal. Cela va ainsi diminuer la quantité d’énergie nécessaire à votre organisme et notamment à votre cerveau.

Cette énergie pourra être conservée pour aider le corps à récupérer. Elle pourra aussi être dépensée pour provoquer une fièvre qui aidera à combattre l’infection.

L’importance du sommeil aussi… sur la regénération du corps et du cerveau

Le sommeil est structuré en quatre stades, qui s’enchaînent et se combinent pendant la nuit. Ces stades ont leur utilité dans la regénération de l’organisme. Vous pouvez d’ailleurs en apprendre plus sur notre article qui explique les differents cycles de sommeil :

– Il existe tout d’abord le sommeil léger de type N1 (5% de la durée totale de la nuit). C’est le stade de l’endormissement. Il marque le passage de l’éveil au sommeil. Resultat ? Les muscles se détendent, l’organisme se relaxe progressivement.

– Vient ensuite le sommeil léger de type N2 (45% de la durée totale de la nuit). Resultat ? À eux deux, ces stades forment le sommeil léger, pendant lequel l’organisme est facilement réveillable.

– Le sommeil profond “de type N3” représente quant à lui environ 25% de la durée totale de la nuit. Resultat ? Le sommeil profond est le stade de sommeil que le cerveau privilégie après une période de privation de sommeil. Il participe activement à des processusessentiels pour l’organisme, en particulier l’évacuation des toxines, la mémorisation explicite ou encore la sécrétion hormonale.

– Vient enfin le sommeil paradoxal ou REM (25% de la nuit, principalement en fin de nuit). Qui pourrait aussi avoir des vertus pour la mémoire.

L’importance du sommeil croit d’année en année

Vu l’évolution à la baisse de la durée et de la qualité du sommeil ces dernières décennies, cette relation réciproque entre sommeil et immunité pourrait bien représenter dans les années à venir un important enjeu de santé publique et individuelle.

Dreem y a un rôle à jouer. En améliorant la qualité de votre sommeil, il vient soutenir votre système immunitaire et vous permet de faire face aux maladies.